Les routes du ciel, notre métier...

Radar de Douala

Mise en service du nouveau système de contrôle aérien au CCR de Douala

Afin d’améliorer les services de la circulation aérienne fournis aux usagers de l’air, le centre de contrôle régional (CCR) de Douala a mis en service opérationnel, le 22 juin 2017, un radar secondaire monopulse permettant d’assurer les services de surveillance et d’assistance Radar.

 Inscrit dans le vaste programme de modernisation technologique à travers la mise en œuvre du PSE, cette innovation majeure vise à faire face, à la fois, à la croissance du trafic aérien, à la complexité des trajectoires et aux évolutions techniques des systèmes à bord des aéronefs, tout en garantissant la sécurité des vols.

Avec ce nouveau système automatique de traitement des données radar et plan de vol (TOPSKY), le contrôleur aérien dispose désormais d’un environnement de travail moderne et de nouveaux outils d’aide à la décision notamment, pour la détection des conflits, le filtrage des avions, l’extrapolation des positions futures, la simulation de nouveaux profils des aéronefs, les prévisions de trafic, etc.

Les bénéfices opérationnels

La surveillance au moyen du RADAR Mode S, A et C, permet aux aéronefs équipés d’un transpondeur opérationnel d’être visualisés sur les écrans RADAR avec les informations pertinentes sur le vol (niveau de vol, vitesse, altitude, positions passées, positions futures, etc.)

L’implémentation de TOPSKY et du RADAR comporte des bénéfices non négligeables en matière d’optimisation des ressources cognitives du contrôleur. Le nouveau système lui permet de libérer du temps pour les actions de contrôle essentielles et lui offre la possibilité d’effectuer une analyse immédiate de la situation aérienne. 

Le contrôleur est en mesure de renseigner en temps réel la base de données sur les évolutions des aéronefs, la mise à jour des plans de vol en vigueur avec, entre autres bénéfices, l’amélioration du suivi des vols, de la qualité des services de la circulation aérienne rendus aux aéronefs, de l’assistance aux services de recherche et sauvetage.

Des compétences au diapason   

La prise en main du nouveau système a nécessité une mise à niveau des compétences des agents concernés, en s’appuyant sur les retours d’expériences et l’expertise interne et dans un bel élan de solidarité.

Ainsi, après une formation en usine, les techniciens ont bénéficié, en juillet et novembre 2016, de formations pratiques sur site (OJT) couvrant toutes les actions de maintenance de base nécessaires au fonctionnement optimal du RADAR et du système TOPSKY, s’appropriant ainsi des consignes de maintenance des nouveaux équipements : nouvelles baies techniques, équipements de connexion réseau, équipements d’alimentation en énergie électrique et transmission des données, etc.

Quant aux contrôleurs de la circulation aérienne, ils ont suivi une formation rigoureuse durant six (6) mois. En effet, le centre ATS de Douala a bénéficié de l’accompagnement des instructeurs des autres centres de l’ASECNA, ayant déjà implémenté le système, notamment Brazzaville, Nouakchott, Ndjamena et Dakar. 

Structurée en deux phases, la formation a d’abord, connu une phase théorique dispensée par deux (02) instructeurs des centres de Brazzaville et Nouakchott, avant la phase pratique sous la houlette de quatre (04) instructeurs des centres de Ndjamena, Dakar et Brazzaville.

Ensuite, des tests de qualification ont été organisés par la Direction de l’Exploitation de la Navigation Aérienne. Ainsi, 25 contrôleurs ont obtenu leur première qualification de Contrôle En-Route avec moyens de surveillance, dont 8 ont satisfait aux tests de confirmation d’instructeurs avec moyens de surveillance. 

A évènement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Tout a été mis en branle afin d’assurer le succès de l’opération.

Etude de sécurité

La dimension "sécurité" n’a pas été en reste. Afin de garantir que le changement apporté continuerait de maintenir voir d’améliorer le niveau de sécurité du système actuel, une étude de sécurité a été réalisée par le centre ATS de Douala et transmise à l’Autorité Aéronautique du Cameroun(CCAA), organe en charge de l’acceptation des dossiers de sécurité, qui a marqué son accord pour un changement de système à la date du 21 juin 2017.

Veille de basculement

Pour assurer un basculement sans encombre, une cellule de veille présidée par le Représentant de l’ASECNA a été activée sur le site, du 21 juin à 22H00 UTC au 22 juin à 02H00 UTC. Un rapport d’évaluation post-mise en œuvre sera produit après un mois d’opérationnalité du système.

 

La communauté

 

Benin flagBenin

une petite description

Burkina Faso flagBurkina Faso

une petite description

Cameroun flagCameroun

une petite description

Centrafrique flagCentrafrique

une petite description

Comores flagComores

une petite description

Congo flagCongo

une petite description

Cote Ivoire flagCôte d’Ivoire

une petite description

Gabon flagGabon

une petite description

Guinee Bissau flagGuinée Bissau

une petite description

Guinee Equatoriale flagGuinée Equatoriale

une petite description

Madagascar flagMadagascar

une petite description

Mali flagMali

une petite description

Mauritanie flagMauritanie

une petite description

Niger flagNiger

une petite description

Senegal flagSénégal

une petite description

Tchad flagTchad

une petite description

Togo flagTogo

une petite description

Faits saillants...

JPO Info

Appeloffre4 bleu etiquette

Nos offres d'emploi

Jobs2