Les routes du ciel, notre métier...

Météorologie - Un atelier pour améliorer les performances

Un atelier pour améliorer les performances

Depuis le 07 septembre 2015 se tient à l’EAMAC à Niamey, une importante rencontre technique sur l’assistance météorologue à la navigation aérienne axée sur les informations destinées à toutes les phases des vols et ce, conformément aux dispositions de la réglementation internationale issue du nouveau Plan Mondial de Navigation Aérienne (GANP 2013-2028), incluant la mise en œuvre de la méthodologie des mises à niveau par blocs du système de l’Aviation (ASBU).

De manière concrète, les participants à ces travaux procèderont à la revue des procédures d’exploitation météorologiques relatives aux renseignements SIGMET, aux prévisions en altitude aux points de grille de la turbulence, du givrage et des orages, au pointage automatique des cartes et à l’élaboration de certains produits à l’aide de l’outil informatique

A l’ouverture de cet atelier, Monsieur BETOLE ADA Moïse, Chef du Département Météorologie a souligné l’importance de cette rencontre dans le cadre de « la remise à niveau des centres opérationnels sur les procédures MET en s’appuyant sur les préoccupations des usagers recueillies au cours des deux dernières années, en vue de combler les lacunes relevées ». L’atelier se doit également de préparer les acteurs des centres opérationnels, aux nouveaux moyens techniques et aux nouvelles procédures qui seront bientôt déployés dans le cadre des projets du Plan des Services et Equipements (PSE) de l’ASECNA en cours d’exécution.

En définitive, cet atelier permettra d’harmoniser les méthodes de travail en s’appuyant sur l’outil informatique. Ce qui constitue le gage d’une meilleure qualité de l’assistance météorologique dans toutes les phases des vols, en vue du maintien de la certification QMS acquise en 2014, mais aussi de l’amélioration de la bonne gouvernance et de l‘efficacité économique.

Pour atteindre cet objectif, la sélection des participants s’est opérée essentiellement sur la base de l’expertise opérationnelle et de la maîtrise de l’outil informatique. Ceux-ci, une fois de retour dans leurs centres respectifs, devront faire une restitution des travaux sous la supervision des Représentants. Il est à noter que les encadreurs proviennent du Siège de l’ASECNA, de l’EAMAC et de certains centres opérationnels. 

 2015 Seminaire MTO améliorer les performances 3