Les routes du ciel, notre métier...

Travaux de réhabilitation du parking des avions de l’Aéroport International Osvaldo Vieira de Bissau

Signature d’une convention de crédit entre Orabank, l’ASECNA et la Guinée Bissau

Une convention de crédit d’un montant de trois Milliards Cinq Cent Millions (3 500 000 000) FCFA a été signée le 14 juillet 2015 à Dakar entre Orabank, l’ASECNA et la Guinée Bissau pour le financement des travaux de réhabilitation du parking des avions de l’Aéroport International Osvaldo Vieira de Bissau. La convention a été paraphée par le Directeur Général de l’ASECNA, le Directeur Général du groupe Orabank et le Président du Conseil d’Administration de l’Agence de l’Aviation Civile de Guinée Bissau. 

Dans son discours au cours de la cérémonie, le Directeur Général de l’ASECNA a remercié les Autorités de Guinée-Bissau pour la confiance qu’elles ont placée à l’endroit de l’ASECNA, en lui donnant un mandat d’assistance pour la recherche de financement de ces travaux de réhabilitation sur la plate aéroportuaire de Bissau. C’est muni de ce mandat que l’ASECNA a approché Orabank et engagé des discussions qui ont abouti à la signature de cette convention au bénéfice de la Guinée Bissau. 

Monsieur Amadou Ousmane GUITTEYE a indiqué que l’ASECNA a même engagé parallèlement des consultations avec d’autres institutions financières, notamment la BOAD, la Banque Européenne d’Investissement et la Banque Africaine de Développement pour mobiliser des ressources supplémentaires pour le financement des travaux complémentaires de réhabilitation de la piste de l’aéroport de Bissau afin de garantir davantage la sécurité de l’exploitation de cette plate-forme par les usagers. 

Cette assistance à la Guinée Bissau s’appuie sur la nouvelle stratégie de l’ASECNA d’accompagner les Etats qui le souhaitent, dans la recherche de financements pour la modernisation de leurs infrastructures aéroportuaires, a conclu Monsieur GUITTEYE.

Il est important de noter sur le montant de 3.500.000.000 FCFA, objet de la Convention, 2 Milliards FCFA ont déjà été mobilisés et les travaux lancés en début juillet devraient s’achever en octobre.

Il faut préciser que le groupe bancaire Orabank est géré par une holding basée à Lomé et est présent dans 12 pays d’Afrique.