Les routes du ciel, notre métier...

Inauguration AIBD : des lauriers pour l’ASECNA

L’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) est ouvert au trafic aérien depuis le 7 décembre dernier.

La cérémonie officielle d’ouverture de cette plateforme aéroportuaire moderne située à une cinquantaine de kilomètres de Dakar a été présidée par le Chef de l’Etat Sénégalais. Monsieur Macky SALL avait à ses côtés les Présidents de la Gambie, Adama Barrow, de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, du Gabon Ali Bongo Odimba ainsi que plusieurs ministres d’autres Etats membres de l’ASECNA et des partenaires techniques et financiers. 

Monsieur Macky SALL avait à ses côtés les Présidents de la Gambie, Adama Barrow, de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, du Gabon Ali Bongo Odimba ainsi que plusieurs ministres d’autres Etats membres de l’ASECNA et des partenaires techniques et financiers. Dans son discours, le Président Macky SALL a indiqué que les travaux de construction de l’AIBD avaient été lancés en décembre 2007. Après 10 ans de travaux, cette plateforme se présente sous la forme d’un aéroport moderne et un bel ouvrage qui a suscité l’admiration des nombreux officiels et de la population sortie nombreuse à l’occasion de la cérémonie de lancement.

Et le Président SALL de poursuivre : « Plus que jamais, nous sommes et nous devons rester dans le temps de l’action. Parce que dans un monde globalisé, le progrès des nations dépend de leur capacité à relever le défi de la compétitivité, de la précision et de la vitesse. C’est l’ambition que porte notre vision du Sénégal Emergent. Il nous faut des infrastructures de qualité qui facilitent les connectivités nationales et internationales, qui créent des emplois et d’autres activités génératrices de revenus et contribuent à la transformation structurelle de l’économie nationale. Voilà ce qui a motivé la construction de cet aéroport et voilà pourquoi nous avons développé d’autres projets majeurs qui le valorisent en l’intégrant dans un ensemble cohérent d‘infrastructures complémentaires et structurantes. Ces infrastructures permettront à cet aéroport Blaise Diagne de jouer son double-rôle de plateforme aérienne internationale et d’instrument de développement conforme à l’équité territoriale et utile à l’économie nationale ».