Les routes du ciel, notre métier...

Le Directeur Général de l’ASECNA à la Conférence de haut niveau sur la sécurité et la sûreté de l’aviation

Le Directeur Général de l’ASECNA à la Conférence de haut niveau sur la sécurité et la sûreté de l’aviation 

Du 29 au 31 août 2016 s’est tenue à Riyad, une conférence mondiale sur la sécurité et la sûreté de l’aviation. Cette réunion a été conjointement organisée par l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA) de l’Arabie Saoudite, l’OACI et la Commission arabe de l’aviation civile (ACAC).

L’objectif de la rencontre était de servir de plate-forme pour l'échange d'informations, d'expériences et de leçons apprises dans le cadre de la mise en œuvre de projets régionaux visant l’amélioration de la sécurité et de la sureté de l’aviation civile mondiale.

Environ 400 délégués de 54 pays et de 120 Organisations internationales parmi lesquels des Ministres des transports, des Directeurs généraux de l’aviation civile ainsi que des dirigeants de l’industrie aéronautique y ont participé.

Invité par les Autorités Saoudiennes, le Directeur Général de l’ASECNA, accompagné de M. Halidou Moussa, Délégué de l’ASECNA auprès de l’OACI, a pris part à cette réunion mondiale de haut niveau, en qualité de conférencier. A cet effet, le Directeur Général a fait trois présentations qui ont porté sur l’ASECNA, sa gestion coopérative en matière de fourniture de services ATS ainsi que les projets régionaux dans le domaine de la navigation aérienne.

Le Moyen-Orient cherche à avoir son « ASECNA » 

Cette session a permis de présenter l’ASECNA et de mettre l’accent sur les avantages de la gestion coopérative des espaces aériens. 

La Conférence a fortement apprécié le modèle de l’ASECNA caractérisé notamment par la forte volonté des États membres de mutualiser leurs ressources en vue d'assurer la mission de sécurité de la navigation aérienne. Ce modèle, selon les participants à la Conférence, est à reproduire dans le monde entier.

D’ailleurs, une recommandation a été adoptée par la région Moyen Orient, pour ce qui la concerne, en vue d’engager une étude de faisabilité sur la création d’une Agence similaire à l’ASECNA.

Présentation des projets régionaux confiés à l’ASECNA

Le Directeur Général a en outre délivré deux autres exposés relatifs à la mise en œuvre du Système Mondial de Navigation par Satellite (GNSS), à travers l’ADS-B (la Surveillance Dépendante Automatique — Diffusion) et le SBAS (le Système de Renforcement Satellitaire).

Toutes ces présentations ont démontré le niveau avancé de l’ASECNA dans le domaine des nouvelles technologies CNS/ATM en conformité avec le plan mondial de navigation aérienne.

La Conférence a salué la mise en œuvre des projets ADS-B et SBAS à l’ASECNA et relevé leur pertinence au plan technologique et opérationnel au regard de la complexité de l’espace aérien géré par l’Agence (16 millions de km2), qui couvre notamment des régions désertiques, océaniques et forestières, rendant nécessaire l’utilisation de la navigation par satellite afin d’assurer une surveillance efficace du trafic aérien.

Par ailleurs, les participants ont noté, pour s’en féliciter, que de nombreux États du monde ont déjà entamé la réorganisation de leurs espaces aériens en s’appuyant sur le GNSS, plus précisément, sur la Navigation basée sur les Performances (PBN), l’ADS-B, l’ADS-C et le SBAS, et ont conçu des approches qui renforcent la sécurité et améliorent l’accessibilité des aéroports.

En marge de la Conférence, le Directeur Général a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables du monde aéronautique, notamment le Président du Conseil de l’OACI.